LE FONDS ALEXANDRE BILODEAU POUR LES SPORTS ADAPTÉS À LETHBRIDGE-LAYTON-MACKAY

Alexendre Bilodeau
Double champion olympique
Vancouver 2010 et Sotchi 2014
Ski acrobatique

OBJECTIF DE CAMPAGNE DE 1 MILLION DE DOLLARS POUR LES SPORTS ADAPTÉS ATTEINT!

ENFANTS,
THÉRAPEUTES, &
ALEX DISCUTENT DU
CARATÈRE ESSENTIEL
DES SPORTS ADAPTÉS
ET DE L’IMPORTANCE
DE VOTRE SOUTIEN

« Parce que mon frère Frédéric souffre de la paralysie cérébrale, j’ai toujours été inspiré par les enfants ayant une déficience physique – ils m’ont encouragé à devenir l’athlète que je suis aujourd’hui.

LES SPORTS SONT UNE OCCASION POUR LES ENFANTS AYANT UN HANDICAP PHYSIQUE DE PERSÉVÉRER ET DE REPOUSSER LEURS LIMITES, PEU IMPORTE LA NATURE DE LEURS DIFFICULTÉS.

La création de ce fonds d’un million de dollars donne à des centaines d’enfants la chance de rêver en offrant un accès privilégié aux sports à Lethbridge-Layton-Mackay – et le sourire sur leurs visages n’a pas de prix. »

alex_sig
Alexandre Bilodeau
Président d’honneur
Le Fonds Alexandre Bilodeau pour les sports adaptés à Lethbridge-Layton-Mackay

Double champion olympique
Vancouver 2010 et Sotchi 2014
Ski acrobatique

LES SPORT ET LES ENFANTS ATTEINTS D’UNE DÉFICIENCE PHYSIQUE

Tous les enfants bénéficient du sport et de l’activité physique, et les enfants handicapés physiques ne font pas exception. Cependant, en raison de leur handicap, ces enfants sont confrontés à des défis considérables lorsqu’il s’agit de participer à des sports.

Pour un enfant en fauteuil roulant ou avec une utilisation limitée de ses bras ou de ses jambes, il y a peu d’occasions de participer à de nombreuses activités de loisirs et sportives de ses pairs valides. Ils peuvent nécessiter un équipement spécial ou une autre assistance et se fatiguent souvent facilement.

Pour un enfant aveugle ou pr ésentant une d éficience visuelle,, les sports sont souvent considérés comme peu pratiques voire dangereux par les parents. Les enfants sourds font face à des barrières de communication avec leurs coéquipiers, entraîneurs et officiels.

A l’école, ces enfants sont souvent les derniers à être choisis pour les équipes sportives ou tout simplement exclus de l’activité. Par conséquent, les enfants handicapés ont tendance à manquer de confiance en eux, à être moins en forme et à plus à risque d’obésité.

“Participer à des sports adaptés me donne l’impression d’appartenir. J’ai joué au basketball en fauteuil roulant, au tennis en fauteuil roulant, à l’équitation et au hockey en luge. Cela m’a montré que malgré mon handicap, je peux être actif.”

Pamela, 15 ans

« Trenton est atteint d’une anomalie génétique qui affecte de nombreuses parties de son corps. Grâce à l’hippothérapie, il a pu cibler l’ergothérapie, la physiothérapie et l’orthophonie. Il avait toujours hâte de voir les chevaux et était fier de démontrer ses nouvelles compétences.” » – Brenda, mére de Trenton 8 ans

LE SPORT PROCURE AUX ENFANTS ATTEINTS D’UNE DÉFICIENCE DE NOMBREUX BIENFAITS SUR LE PLAN DU DÉVELOPPEMENT. 

D’un point de vue physique, les sports favorisent l’équilibre, la coordination, la fonction motrice globale, l’agilité et la conscience corporelle – chacun d’eux étant des objectifs thérapeutiques importants. Il augmente également les compétences cognitives telles que la conscience spatiale, le timing, ainsi que la prise de décision et la réflexion stratégique en une fraction de seconde.

D’un point de vue psychosocial, le sport aide les enfants à apprendre l’esprit sportif et à se faire de nouveaux amis. Ils apprennent des valeurs réelles, telles que l’acceptation des différences des gens, l’inclusion et l’esprit d’équipe. Les parents apprennent que leur enfant peut participer à des activités avec d’autres de son âge et en viennent à reconnaître de nouvelles opportunités pour leur enfant. En se fixant et en atteignant des objectifs qui semblaient auparavant inaccessibles, les enfants ayant des déficiences physiques apprennent la valeur de l’endurance et gagnent en confiance et en estime de soi.

Loin et au-delà des bienfaits physiques, le sport permet une évasion bienvenue d’un mode de vie souvent inactif et de l’isolement social souvent ressenti par les enfants en situation de handicap.

C’est une véritable célébration de l’esprit humain.

LES SPORTS ADAPTÉS À LETHBRIDGE-LAYTON-MACKAY

Le centre de réadaptation Lethbridge-Layton-Mackay est reconnu pour l’utilisation créative du sport dans ses programmes de réadaptation personnalisés. C’est au cœur de notre philosophie.

Nos programmes sportifs sont conçus et réalisés pour chaque enfant, en fonction de ses capacitiés, de ses préférences, des besoins d’équipement spécialisé et de sa sécurité.