Caroline

Ma fille, Caroline Séguin, qui présente une paralysie cérébrale, avait entendu parler du Camp Massawippi via une de ses amies à l’école.
Caroline, alors âgée de 16 ans, a donc démontré de l’intérêt pour aller faire un premier séjour de 12 jours l’été suivant.
Vous comprendrez qu’en tant que parent d’une enfant physiquement handicapée, qui se déplace en fauteuil roulant, plusieurs questions me sont venues à l’esprit quant à l’aspect sécuritaire, l’environnement, qualité des soins, formation des moniteurs, activités, etc.

Par ailleurs, ils sont logés dans des cabines où l’atmosphère est à la fête. Cela a permis à Caroline de développer de nouvelles amitiés avec les campeurs et les monitrices

Caroline est donc partie pour son premier séjour à l’été 2012. Nous avons eu la chance d’aller lui rendre visite pendant la fin de semaine et prendre connaissance des lieux.  Premièrement, les campeurs se retrouvent dans un environnement enchanteur situé au bord d’un magnifique lac où ils peuvent circuler aisément et profiter de plusieurs activités aquatiques.

Les moniteurs et monitrices sont attentionnés, dévoués, empathiques, et ont pour objectif de permettre aux campeurs de passer un séjour inoubliable, rempli de rire et de bonheur, tout en répondant à leurs différents besoins. Enfin, un endroit où Caroline peut s’épanouir et pratiquer différentes activités, sans la présence de ses parents.

En tant que parents, nous étions ravis que Caroline se soit fait de nombreux nouveaux amis et qu’elle ait même développé une passion pour le ski nautique – une activité que nous n’avions jamais imaginé qu’elle serait capable de faire!

Caroline est retournée au Camp Massawippi chaque été depuis. C’est un moment qu’elle attend avec impatience tout au long de l’année.

Linda, fière maman de Caroline